mardi 23 mai 2017

Traversée du Vercors : du Grand Veymont à la Moucherolle par les crêtes

Direction le Vercors pour un projet qui me trotte dans la tête depuis quelques années : la traversée Sud -> Nord du Grand Veymont à la Moucherolle en passant par l'intégralité des crêtes.

Histoire de solder les quelques jours de congés qu'il nous reste, on part avec Sandra samedi matin, avec pour objectif  de faite la traversée intégrale des crêtes du Vercors. On part pour quatre jours de marche avec la tente, les duvets, 4 jours de nourriture... Bien chargés donc.
L'itinéraire complet vu du Grand Veymont : suivre au plus proche la ligne de crête jusqu'à la Grande Moucherolle, le point culminant tout au fond.
Niveau logistique, on a prévu de laisser la voiture à Villard de Lans, et de prendre un taxi pour descendre jusqu'au col du Rousset (une petite heure de route quand même).

Jour 1 :  Plateau de Beure => Pas des Chattons


Le taxi nous laisse au Plateau de Beure vers 11h30, on commence par un long plat jusqu'à la cabane de Pré Peyret, puis ça monte vers le pas des Bachassons.
Le Plateau de Beure

Les sacs pas mal chargés

En montant au pas des Bachassons, avec l'"arbre taillé" en plein milieu de la plaine de la Queyrie
On fait le plein d'eau à la source du Pas des Bachassons, puis direction le pas des Chattons pour poser la tente.
Le Grand Veymont du Pas des Bachassons
On trouve un emplacement pas trop mal, avec une vue potable sur le Mont Aiguille :p


Comme il est assez tôt, on va faire un tour au Petit Veymont, d'où on voit notre objectif!
La Grande Moucherolle, dans les nuages tout au fond!

Le Pas des Bachassons (en haut de la vallée enneigée)

Une petite sieste

Un peu de compagnie
On mange, on range tout, puis on se pose pour voir le coucher de soleil... Mais il fait tellement froid  qu'on file se réfugier dans les duvets (malgré les doudounes) dés 20h30... Le coucher de soleil sera pour une autre fois.

Jour 2 => Pas des Chattons => Grand Veymont => Sommet de Pierre Blanche => Pas de Berrieves

Aprés une nuit assez agitée (pas mal de vent, et froide), on se lève à 7h, la tente couverte de givre...

Sympa la vue du matin!
Mais le soleil nous réchauffe rapidement!
Le petit déj' avalé, on se met en route pour le Grand Veymont, sous un temps magnifique!
Sandra et le Sud Vercors

Vue sur toutes les Alpes
 Mais au cours de la montée, une petite glissade avec l'appareil photo à la main, et c'est le zoom qui a ramassé... R.I.P, il a eu une belle mort au moins! Du coup, les photos qui suivent ont été faites avec mon portable, niveau qualité, Panasonic Lumix contre Galaxy X-Cover 3, ia pas photo, c'est le Lumix qui gagne haut la main.
La dernière photo de mon appareil photo (au moins, elle est pas ratée!)...
On continue la montée, et on arrive au point culminant du Vercors sur les coups de 10h.
La suite de l'itinéraire par les crêtes, jusqu'à la Grande Moucherolle, le point le plus haut tout au fond.

Le Col du Rousset et le plateau de Beurre. 
On attaque la descente vers le Pas de la Ville, où on croise un unijambiste qui monte à béquilles! Et pas lentement, je pense que j'aurai eu du mal à le suivre même sans sac o.O

Descente du Grand Veymont
Du pas de la Ville, on remonte en face vers le sommet de Pierre Blanche et la suite de notre traversée.

Sommet de Pierre Blanche
Toujours des copains avec nous.


Le Grand Veymont


On progresse assez facilement, c'est que du hors sentier, mais assez débonnaire. On fait juste pas mal de dénivelé à descendre de 10m pour remonter de 15m en essayant de coller à la crête au maximum.

Le Grand Veymont s'éloigne petit à petit

Et la Moucherolle se rapproche! 

Toujours la vue sur les Alpes

On arrive au Pas de Berrièves sans trop de difficultés, on plante la tente 50m sous le col, dans la seule zone à peu prés plate du coin ;)

Test de l'emplacement :p
On descend jusqu'à la Jasse du Play et la fontaine du Play pour aller chercher de l'eau (une grosse heure aller / retour), et on va se poser faire une petite sieste un peu plus haut.
La Moucherolle

Le Sud Vercors
Cette fois ci, il fait bien plus chaud, on peut voir le coucher de soleil de la tente!

Jour 3 : Pas de Berrieves => Pas de Serre Brion => ... => Pas Morta => Pas Ernadant

Lever à 6h pour LA grosse journée de la traversée : aujourd'hui, j'ai prévu d'aller jusqu'au Pas Ernadant, 7-8km à vol d'oiseau, mais sans doute deux fois plus si on suit les crête, c'est la partie la plus dentelée.
On commence par tenter de rejoindre le sommet de Malaval, sur le seul topo que j'ai lu, ça ne passait pas, mais j'ai quand même envie d'aller voir!
Mont Aiguille et Grand Veymont d'un peu avant le Sommet de Malaval



On arrive juste sous le sommet, les choses sérieuses commencent... Le hors sentier débonnaire se fait plus crapahutage, faut mettre les mains à de nombreuses reprises, ne pas glisser, et on a les gros sacs sur le dos... Mais en y allant lentement et surement, ça passe sans trop de problèmes.

Le sommet de Malaval (on a prit le couloir raide en diagonale pour arriver au sommet)

Descente vers l'attaque du sommet

Remontée du couloir
Mais on arrive au sommet!
Vers la Moucherolle

Et de l'autre côté, le Mont Aiguille et le Grand Veymont
Ensuite, on continue vers le nord, en passant pas mal de Pas (Serre-Brion, Etoupe, Morta...). C'est assez long et fatiguant, encore pire que la veille, on fait que monter / descendre... Au bout d'un moment, on décide de couper et de ne pas monter systématiquement sur chaque bosse de la crête... Mais on fait quand même les principales!
Exemple de descente pour remonter


Quelques passages avec les mains. 

Vers le Grand Veymont, on a bien progressé!


On arrive au Pas Ernadant vers 13h30, on se choisi un emplacement de bivouac, on pose les affaires, puis on part light chercher de l'eau.
Et la, c'est le drame : j'avais repéré quatre endroits pour faire le plein : la cabane à Goupette, dans la plaine du Grand Pot (1h A/R), la Glacière un peu plus loin (1h30 A/R), la fontaine de Carrette (2h A/R), ou encore le Puit au niveau de la Borne du 45eme parallèle (2h30 A/R).
Pas d'eau à Goupette (enfin que de l'eau stagnante), ni à la glacière, pas plus à la fontaine de Carrette, et eau stagnante au puits du 45ème parallèle...
Du coup, on va carrément jusqu'au village de Corrençon pour faire le plein... Ça nous a rajouté 5h de marche et 750m de dénivelé (avec 10L d'eau sur le dos), à la journée déjà éprouvante.
On rejoint le bivouac sur les coups de 19h, on monte la tente vite fait, et on se jette sur les nouilles chinoises!


Heureusement qu'il fait jour tard!
C'était comme prévu la plus grosse journée, mais pas pour les raisons que j'imaginais...
Enfin, le lendemain, c'est en terrain connu, j'avais déjà parcouru les Rochers de la Balme jusqu'à la Grande Moucherolle il y a quelques temps : Rochers de la Balme et Grande Moucherolle.

Jour 4 : Rochers de la Balme et Moucherolle

Dernière journée plus "tranquille", et surtout fin du périple! 
Après avoir dormi comme des souches suite à la journée d'hier, on part vers les rochers de la Balme, qu'on avale assez rapidement. 


La Grande Moucherolle du sommet des Rochers de la Balme

Et vers le Grand Veymont, où on était il y a 3 jours.
Vers la Tête des Chaudiéres

Les Crêtes
On gagne le pas de la Balme en faisant un crochet par la Tête des Chaudiéres, puis on enchaîne sur la Petite Moucherolle.
Sandra presque au sommet
 Du sommet, vue sur la Grande Moucherolle

Et sur l'intégralité des crêtes qu'on vient de traverser!

On redescend au col des Moucherolles, et on décide de ne pas attaquer la Grande Moucherolle... On est bien claqué, surtout à cause de la journée d'hier, et on a déjà fait un bon périple!

Du coup, on attaque la descente, une partie dans la neige, mais la plupart sur les pistes de ski de la station de Villard de Lans... Bien long!


Mais on arrive finalement à la voiture, bien rincés, mais content d'avoir bouclé cette traversée sans accrocs (mise à part la galère pour trouver de l'eau la 3éme nuit...)

Et on fini cette traversée en terrasse à Villard de Lans devant une part de tarte myrtille / chantilly / glace vanille, on l'a bien mérité!

Super périple, très sauvage, quasiment intégralement du hors sentier, en autonomie, dans un cadre magnifique! Une belle première rando itinérante pour Sandra et moi!

Plus de détails techniques prochainement sur Camptocamp (en particulier les itinéraires, les choix de bivouacs, les points d'eau...)

Toutes les photos : Traversée du Vercors